Kayak de mer en Bretagne Sud

Séjour n°7. Kayak de mer en Bretagne du sud.

Date : Du samedi 13 au vendredi 19 juin 2015
Animateur : Michel J.
Nombre de participants : 5 ( 5 hommes)
Météo : belle semaine dans l’ensemble avec une température douce, quelques passages nuageux et brume sur l’île de Groix .
Classement : facile, accessible à toute personne à l’aise dans le milieu aquatique.
Hébergement : dans deux maisons de vacances au village Belambra de Guidel (56) et sous tentes ou en bivouac à la belle étoile pendant la randonnée.
Nourriture : buffet le matin au petit déjeuner et le soir au dîner, les pique-niques étaient préparés par Vincent, notre guide et pris sur le terrain. Pendant la randonnée, les petits déjeuners , les repas et pique-niques étaient préparés en commun avec des vivres transportées à bord des kayaks
Transport routier : à l’aide du  véhicule Michel. Kilométrage parcouru : 1395 km
Nous avons utilisé la remorque de l’association pour transporter matériel et bagages.
Equipement : chaque stagiaire avait à disposition un K1 (kayak de mer une place) adapté à sa morphologie avec jupe, gilet d’aide à la flottaison et combinaison. Pour ma part, j’utilisais mon matériel personnel amené de Clermont Ferrand.

Faune rencontrée : de nombreux oiseaux marins avec les différents goélands (argenté, brun, marin), les sternes (naines et pierregarin), les mouettes (rieuses et tridactyle), les cormorans ( d’atlantique et huppé sur l’île de Groix). Le pouce-pied sur l’île de Groix, crustacé, un peu bizarre, qui vit fixé aux rochers battus par les vagues.

P6150038.JPG

But du séjour : former en K1 un groupe susceptible de pouvoir amener en utilisant des K2 (kayak 2 places) de nouveaux adhérents à la découverte de l’activité au cours de randonnées autonomes les saisons suivantes.

Découpage de la formation

J1 transport Clermont Ferrand – Guidel plage. Installation au village de vacances.

J2 rencontre avec Vincent, notre guide pour la semaine. Transport à l’Anse de Stole sur la commune de Ploemeur. Présentation du matériel et affectation des K1, combinaisons, gilets, jupes et pagaies. Mise à l’eau. Les gestes pour bien utiliser la pagaie, les virages. Pique-nique pris sur la plage. Mise en pratique de la technique du matin avec une navigation rase-cailloux en direction de la pointe du Talus. Retour sur l’Anse pour des exercices de sécurité : récupérer en pleine mer une personne après un dessalage.

J3 navigation dans le courant dans l’estuaire de la Laïta puis déplacement côtier rase-cailloux vers l’ouest. Surf sur les vagues et utilisation de la gîte pour contrer la force des vagues. Pique-nique dans une petite crique. Retour vers Guidel Plage.

J4 Apprentissage du point d’équilibre avec l’aide d’un paddle float dans le port de Courégan. Utilisation des différentes techniques acquises. Pique-nique sur la plage. L’après-midi est consacrée à la navigation dans la baie de Lorient dans une mer avec un fort clapot, récupération d’équipier ayant chaviré.

P6150079.JPG

J5 Randonnée à l’île de Groix. Les kayaks  chargés pour deux jours d’autonomie avec nourriture et équipement individuel. La lourdeur n’entame pas les qualités marines des embarcations. Bien que largement visible du continent, l’île se trouve en trace directe à 6 kilomètres en mer. Jusqu’aux portes du 20ème siècle, l’île se consacrait à la pêche aux thons avec un port principal situé côté Nord, le port Tudy, protégé des tempêtes de l’Ouest et du Sud-Ouest. Avant le départ, Vincent nous donne l’objectif à atteindre en prenant en compte, le vent, la marée et le courant…..La mer est belle et nous gagnons une plage pour le pique-nique puis c’est la pointe du Grognon, la pointe de Pen Men, pointe extrême Ouest de l’île. Nous abordons la côte sauvage exposée au vent d’Ouest et  du Sud Ouest. La mer est hachée par un fort clapot. Nous approchons la grotte des Moutons en faisant du rase-cailloux. Un premier dessalage puis un second, nous permet de passer de la théorie en mer calme à la pratique. Nous gagnons le Port Saint Nicolas abrité pour nous dégourdir les jambes. Une petite anse à deux pas de Kermarec, nous servira d’abri pour la nuit. Certains dormiront à même le sable pour profiter au mieux de l’environnement et des étoiles après un bon repas pris en contemplant la mer.

J6 La nuit a été douce et le ciel au lever du jour s’est chargé d’une brume voilant dans le lointain Belle-île. Après un copieux petit-déjeuner, les marins auvergnats sont rapidement à l’œuvre. Une longue houle a remplacé le clapot, les kayaks disparaissent. Seules restent visibles de temps en temps, la tête d’un partenaire, le chapeau d’un autre, le casque d’un troisième. Nous abordons avec sérieux et grâce aux conseils avisés de Vincent, la pointe des Chats, réserve naturelle géologique qui s’avance comme des griffes dans la mer semant çà et là des cailloux permettant à la grande houle de venir déferler. Ensuite, nous longeons la plage des sables rouges en retrouvant un certain calme lié au passage au Nord de l’île, puis la plage des Grands Sables s’offre à nos yeux. Seule plage convexe d’Europe où le sable migre en fonction des tempêtes. Nous croisons l’entrée du port Tudy, port principal de l’île qui accueille les plaisanciers et les car-ferries reliant à partir de Lorient, l’île au continent. Nos frêles embarcations bien que prioritaires se glissent dans le trafic avec précaution. Pique-nique sur une petite plage et c’est la traversée. Nous avons à mi-parcours un navire de guerre sur notre gauche qui se rapproche à vive allure. Nous maintenons le cap, le voilà qui nous signale par un brusque changement de direction qu’il nous a vu et qu’il nous contourne par l’arrière. Voilà bientôt l’Anse de Stole, la fin du voyage est proche….

J7 Retour sur Clermont-Ferrand avec beaucoup de belles images en tête.

.Assurance : tous les participants avaient souscrits à l’assurance IMPN couvrant l’activité.

P6180206.JPG

Réflexions personnelles : Excellent séjour qui a permis une belle découverte technique du kayak de mer. Un stage dense où une grande partie des différentes facettes de l’activité ont été abordées. Un beau tour de l’île de Groix qui ouvre des horizons et qui peut permettre à l’association de se positionner sur une activité pérenne à travers de nombreuses randonnées à réaliser sur cette magnifique Bretagne. Merci au Conseil d’Administration d’avoir permis à ce séjour d’être maintenu malgré le nombre restreint de participants ce qui a nécessité de changer de lieu d’hébergement et des dépenses non prévues au budget.

Observations : Les conditions de logement étaient de qualité et les repas ainsi que les pique-niques copieux. L’ambiance dans le groupe a été bonne et les participants ont accepté avec bonne humeur les exercices pratiques. Le matériel mis à disposition était top.

.Temps de travail : 10 heures en prenant en compte la préparation, les contacts téléphoniques et divers mails.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-