Date : Jeu 25/03/2021
Animateur : Yves, Georges (Gérard et Claude en appui)
Nombre de participants : 23 animateur compris (11F, 12H)
Météo : Ensoleillée toute la journée
Distance :  22 km   
Dénivelé :  800 m
Durée : 7h00 pauses comprises
Classement Atlas : Facile
Kilométrage auto : 50 X 3 et 84 X 2 soit 318 km
Préparation et rédaction : 2h30

Consignes sanitaires : Afin de respecter les règles en vigueur, 4 groupes ont été formés avec chacun un animateur. 2 groupes ont fait la randonnée en sens opposé.

ITINERAIRE : Pont de Parentignat, Gévillat, PC 467, Les Rossièeres, PC 424, Les Domeries, Ybois, Les Escures, Escoussoux, PC 600, PC 568, PC 552, Les Fumades, Bois de Crinzon, Moidas, Perthus, Orbeil, Terreix, Pc469, Pont de Parentignat.

Avant la séparation des 2 groupes, tout en respectant la distanciation avec masque, information devant le pont suspendu de Parentignat. Pont construit en 1830 en remplacement d’un bac dont la particularité est la présence de barres d’acier articulées au lieu d’un câble pour soutenir le tablier. Ce dernier a été en service jusqu’en1976 et fut classé aux monuments historiques en 1975.
Destination la tour de Boulade ou tour de Gévillat qui surveillait la présence sur l’Allier et l’accès au château de Parentignat. La sente qui y monte est abrupte et très ravinée mais que cela ne tienne, rien n’effraie les Atlasiens même à froid. Grosse sueur à proximité de cette tour dont il reste seulement 1/3 de mur, dissimulé dans une végétation dense et difficilement franchissable. Nous nous éloignons un petit peu, avec le recul la vue est bonifiée, surlignée par le Sancy à l’horizon drapé dans son voile blanc.

Déambulation entre champs labourés et cultures pointant le bout de leur nez pour rejoindre Ybois. Sur notre droite nous apercevons, au-delà de Brenat, le château de Treydieu. Belle demeure connue pour posséder une «Pascaline» machine à calculer inventée par Blaise Pascal dont seulement 8 originaux existent encore aujourd’hui.
Ybois piton volcanique, couronné par un puissant château fort que fit raser Richelieu. Ce village est connu par une portion de l’histoire de la Reine Margot, qui après avoir traversé l’Allier à gué par manque de bac, voulut s’y réfugier. Malheureusement elle fut capturée et emprisonnée à Usson.
Nous contournons la colline de Teillit, avec la vue cette fois sur le Forez bien blanc également, et sur St Babel exhibant sa tour. Le chemin était bordé à droite par une belle étendue jaune de colza en fleur et à gauche par les premières primevères officinales qui nous font « coucou » au passage.
Nous voilà Aux Fumades, où un gentil propriétaire nous offre sa pelouse comme salle à manger, repas partagé avec de beaux lézards verts, signe des chaleurs printanières. Rencontre avec l’autre groupe qui déjeunera quelques mètres plus loin. Après avoir pris des forces, nous longeons le ruisseau de Crinzon avant de s’engouffrer dans le bois du même nom. Ce dernier nous mènera après une grimpette hors-piste au domaine de Moidas. Nous revenons de nouveau face à l’ouest, la vue est étonnante, la brume du matin ayant disparu, nous dévoile les Monts du Cantal immaculés eux aussi. Moidas ancien village vigneron est devenu le domaine d’aventure « Crapa’Hutte » où les sportifs peuvent découvrir de nombreuses activités.

Redescente sur l’Allier axe naturel privilégiant la circulation des bateaux à fond plat « sapinières » qui transportaient entre l’Auvergne et l’Ile de France des denrées alimentaires, du blé, du vin, du chanvre, du charbon, etc… jusqu’à la moitié du 19° avant l’arrivée du chemin de fer. Ces informations nous seront confirmées au village du Perthus, principal port de la ville d’Issoire.
Direction Orbeil, petit hameau bénéficiant d’un micro climat, confirmé cette après- midi par la douceur ambiante, possédait aussi son pont suspendu démoli en 1970. Remontée hors-piste jusqu’au plateau de Terreix avant de dévaler la pente escarpée, grimpée par l’autre groupe le matin, qui nous mènera au bord de l’Allier à proximité du pont de Parentignat, point de départ. Ouf aucune chute ! Les Atlasiens sont bien entrainés.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.