Animateur : Fabien
Nombre de participants : 16 (8F, 8H) animateur compris
Météo : Quelques rayons de soleil le matin, couvert l’après midi, températures printanières
Terrain : Très gras voire glissant en particulier autour du Montrognon
Distance : 26,5 km
Dénivelé : 900 m
Durée : 9h00 pauses comprises
Classement Atlas : Annoncée facile, reclassée moyenne
Kilométrage auto : 22 x 2 de Clermont et 36 x 1 du Crest soit 80 km + 5 voitures sur place

Itinéraire : Royat, Puy de Montaudoux, Beaumont, Moulin de la Tranchère, Champ Blanc, Montrognon, Clémensat, Ceyrat, Gorges de l’Artière, Berzet, Bois de la Croze

Le but de la balade du jour était de montrer aux participants qu’en restant aux portes de Clermont, il y avait de quoi se dégourdir les jambes et voir de jolis choses.
Départ du cimetière de Royat où une petite côte d’entrée de jeu puis une redescente à travers les habitations de Gravenoire nous aménent à notre 1ère découverte du jour : le Puy de Montaudoux dont nous atteignons le sommet après une montée sur une sente rendue bien grasse par les pluies des 2 jours précédents. De ce sommet, nous pouvons admirer une jolie vue sur l’agglomération clermontoise et le Livradois au loin. La redescente, toute aussi grasse, s’avérera bien technique et demandera toute la vigilance des participants.

Un sapin de Noël dans son milieu naturel

Nous longeons ensuite la limite ouest de Beaumont puis l’Artière pour rejoindre le Moulin de la Tranchère. Ce moulin du XVIIème siècle a cessé de tourner en 1900 et le site a été définitivement abandonné en 1920 pour être repris, à partir de 1997 par une association, les Amis du Moulin de la Tranchère, qui a reconstruit ce moulin à l’identique.

Il est alors temps d’attaquer la 2ème ascension du jour : Le Montrognon. Là aussi, cette ascension s’effectue sur un terrain toujours aussi gras et la boue s’accumule sous les chaussures des participants rendant les pas plus lourds. Au sommet du Montrognon, se trouve une tour en ruine, seule vestige d’un château médiéval du XIIème siècle démantelé et partiellement rasé en 1 633 dans le cadre de la politique entreprise par Richelieu contre la noblesse.

L’agglo clermontoise depuis le Puy de Montaudoux

Après s’être restauré, redescente sur Clémensat. Nous devons ensuite rejoindre Ceyrat situé face à nous à quelques centaines de mètres mais un obstacle de taille se présente : la route départementale RD 2089 à 2×2 voies à cet endroit. Même si Atlas Aventure est adepte du hors piste, pas question de le pratiquer ici !! Nous longerons donc cette route sur plusieurs centaines de mètres pour trouver un pont permettant de la traverser.

Une partie du groupe

Après avoir traversé Ceyrat puis cheminer à travers les Gorges de l’Artière jusqu’au Dolmen de Sansom, nous arrivons à Berzet. De là, nous rejoignons notre point de départ en cheminant longuement à travers les bois de la Croze en observant encore quelques curiosités naturelles (rochers des Bénitier, rocher de Gargantua, etc…).

La nuit nous rattrapant, les dernières centaines de mètres s’effectueront à la frontale.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.