Animateur : Michel D. avec Fabien
Nombre de participants : 7 animateur compris (3 F, 4 H)
Météo : Averse de neige par intermittence, brouillard, quelques très rares apparitions du soleil, vent d’Ouest assez soutenu au sommet du Baladou, températures négatives toute la journée
Distance : 15 km
Dénivelé : 620 m
Durée : 6h30 min pauses comprises
Classement Atlas : facile
Kilométrage auto : 60 km pour 2 voitures au départ de Clermont, 1 voiture sur place soit 120 km
Matériel mis à disposition : 2 paires de raquettes et 2 paires de bâtons

ITINERAIRE : Pessade, Panel, Bois de Pessade, Puy de Baladou, Buron du Regardet, Puy de la Védrine, Buron de Pessade

Pour cette 1ère sortie raquette de la saison, le choix s’était porté sur un terrain de jeu apprécié d’Atlas Aventure : Pessade

Après avoir rappelé les basiques de la randonnée hivernale (équipement, règle de sécurité, etc…), nous rentrons dans les bois de Pessade où se déroulera la 1ère partie de notre randonnée. Nous étions les 1ers humains à fouler cette neige tombée en quantité la nuit précédente nous obligeant à faire notre propre trace (les participants se sont relayés en tête de groupe afin de constater la différence entre progresser dans une neige fraîche et une neige déjà tassée par des passages). Si nous étions les 1ers humains à évoluer dans cette neige, quelques animaux étaient déjà passés, ce qui nous a permis d’essayer de trouver quels animaux étaient passés par là en fonction de leur trace.

Après ce long passage en forêt, s’offrait à nous l’ascension du jour : le Puy de Baladou. Au sommet, le fort vent et le brouillard masquant une vue pourtant superbe par beau temps, ont fait que nous ne sommes que passés et rapidement redescendus pour rentrer à nouveau dans les bois afin de s’abriter du vent le temps du déjeuner. Là encore, les conditions hivernales ont montré au groupe la nécessité de prendre le repas rapidement ou d’avoir un sac bien ordonné afin de trouver rapidement ce que l’on cherche.

Une fois ce repas rapidement avalé, redescente jusqu’au buron du Regardet, aujourd’hui joli abri de chasseur, pour ensuite remonter en hors piste jusqu’au pied nord du Puy de Baladou dans une neige épaisse et pleine de trous d’air au dessus de la végétation (genêts) entraînant une progression difficile. De là, nous rejoignons notre point de départ après une ultime pause au buron de Pessade.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.