Animateur : Thierry
Nombre de participants : 15 (7F et  8H)
Distance : 27,5 km (GPS Fabien)
Dénivelé : 910 m D+ (GPS Fabien)
Durée : 7h10
Classement Atlas : Facile reclassée moyenne pour longueur et dénivelée
Météo : Douceur, soleil jusqu’à 14h – se couvrant après 

ITINERAIRE : Monne, Fontmarcel, nord de Cluchat, PC955, nord de Lambre, D 643, sud plateau de Champille, Lenteuge, GR30 vers Olloix, montée plein ouest sur le puy d’Olloix, descente vers Olloix, puy d’Auzelle, descente, PC841, passerelle sur la Monne, Pierre Longue, PC795, Montcharge, D 788, PC840, D  794, sud puy de Fan, Puy de Fan, descente vers D 145, plein poues, PC874, PC887, PC908, PC1002, S-SE vers Monne  

DSC06141-min.JPG
DSC06155-min.JPG

Trois groupes sont formés sur le parking du petit hameau de Monne, au bord de la ???  Monne. Cette petite rivière dont nous connaissons bien la source proche de la fontaine de Montadoux, nous servira de fil d’Ariane tout au long de la randonnée. Ce sera donc une journée de montagnes russes avec un passage en rive gauche de la Monne toute la matinée. Après s’être extraits de la vallée de la Monne et une fois dépassé Fontmarcel, nous nous retrouvons sur un vaste plateau dédié à l’élevage. Nous marchons à bonne allure, discutant avec plaisir avec des adhérents pas revus depuis longtemps jusqu’à l’extrémité du plateau de Charmille. En tournant le regard vers l’ouest, on a de très beaux points de vue sur la chaîne du Sancy encore enneigée… Un peu trop vite même car je rate une bifurcation au nord et nous continuons par un beau chemin plein est jusqu’à finalement être bloqués par la grosse rupture de pente quasiment à l’à-pic de Lenteuge où nous parvenons quelques minutes plus tard après avoir retrouvé la route normale  et emprunté des chemins plus abordables. L’objectif avant la pause méridienne est le  sommet du puy d’Olloix. Nous abordons ce beau puy très reconnaissable de loin quand on vient de Murol par sa pente ouest. Une pente dont l’énergie des atlassiens du jour ne fait qu’une bouchée malgré la dénivelée de près de 200m positive. Au sommet nous sommes accueillis par un très fort vent du sud. On ne s’y attarde pas trop malgré le grandiose 360° qui s’offre à nous.   

DSC06161-min.JPG
DSC06165-min.JPG

Un peu refroidis, nous cherchons une salle à manger quelques dizaines de mètres plus bas bien à l’abri des replis du terrain. Bien calés au N/NE, nous épousons du regard le programme de l’après-midi: des gorges de la Monne jusqu’ à Cournols et Fohet sur le plateau granitique en rive gauche de la Monne. Nous ne faisons que traverser Olloix en direction du sommet du puy d’Auzelle. Nous apercevons au NW le fameux rocher des Campeurs. Quelle est l’origine de ce nom ? Si quelqu’un le sait ….. Nous descendons rapidement ce petit puy en HP jusqu’à retrouver le chemin qui nous amène à la passerelle qui nous fait traverser la Monne. Nous reprenons pied sur le plateau après une petite montée forestière jusqu’à proximité de l’allée couverte de la Grotte que nous connaissons tous pour y être passés de nombreuses fois.  Le cheminement jusqu’au sud de Fohet par de larges chemins d’exploitation sans histoire nous fait parvenir au pied du petit puy de Fan : comment une si petite butte a-t-elle pu sortir de l’anonymat et se voir attribuer cette flatteuse toponymie ? Finalement, il n’y a pas de petits bénéfices et nous partons rapidement à l’assaut de la dernière “difficulté” du jour. Nous regagnons tranquillement Monne après avoir suivi la vivace Ribeyre par de longs faux plats et une dernière descente bienvenue car les jambes commencent à peser un peu. Après que Fabien nous ait donné les chiffres du jour, on comprend mieux le pourquoi de cette petite fatigue….

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.