Animatrice : Mady
Nombre de participants : 23 animatrice comprise (13F, 10H)
Météo : couvert avec bruine intermittente le matin, belle éclaircie l’après midi, température douce
Distance : 25 km (open runner et GPS)
Dénivelé : 500 m de dénivelé positif (open runner et montre altimétrique)
Durée : 7h45 pauses comprises
Classement Atlas : facile

ITINERAIRE : Cros, Chistreix, Rochemave, Lacoste, Beth, Bois de Burols, Greloux, La Grangeoune, Précondat, Fouillat, Pont du Diable, Pont du Moulin des Anes, Sud Esparzeloux, Bois de la Gravière, Esplanchat, Cros

pho10.jpg
pho20.jpg

L’Artense dont le nom pourrait signifier « pays de l’ours » sera notre terrain de jeu ce jeudi. A cheval sur les départements du Puy de Dôme et du Cantal, ce plateau granitique héritage des glaciers du quaternaire, exposé à l’ouest, reçoit une forte pluviosité et l’eau y est abondante. Traversé par de nombreux ruisseaux et rivières, parsemé d’une multitude de lacs et d’étangs, la forêt y tient une place importante. Tout au long de notre parcours nous rencontrerons ce qui caractérise l’Artense : de nombreux blocs erratiques, des chemins très humides où s’écoulent pour certains les petits ruisseaux bien en eau suite aux dernières pluies mais aussi d’autres bien secs serpentant dans les belles forêts de hêtres ou de résineux ou entre des murets de pierre.

pho30.jpg
pho40.jpg

A l’entrée de Lacoste, nous aurons grâce à Michel toutes les explications nécessaires sur la tourbière annoncée par un panneau aux informations par ailleurs complètement effacées. Au passage près du parcours sportif de Bagnols pas de volontaires pour faire les exercices proposés, mais les assouplissements et étirements auront lieu un peu après Greloux pour passer des barbelés, le chemin devenu impraticable car envahi par les ronces et les arbustes. Nous découvrons au Pont du Diable sur la Tarentaine, une des rivières importantes de ce massif, de belles marmites et un peu plus loin rive gauche peu avant le Pont du Moulin des Anes, une ancienne construction en pierre qui amène beaucoup d’interrogations sur son utilité. C’est ensuite une belle remontée vers 2 petits étangs sous Esparzeloux. Une dernière traversée de forêt avec sauts de ruisseaux avant de retrouver un terrain plus découvert et nos voitures.

pho50.JPG

Au final nous n’avons pas rencontré d’ours, juste un petit écureuil traversant devant nous et quelques champignons pour la plupart non comestibles, fausses girolles, amanite tue mouches , sauf un magnifique cèpe de 1kg 200 trouvé par Michel.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.