Animateur : Yves
Nombre de participants : 18 animateur compris   (10F, 8H)
Météo : Couvert le matin, ensoleillé l’après-midi
Distance : 26 km   
Dénivelé : 900 m
Durée : 7H 50mn pauses comprises
Classement Atlas : Facile reclassée : Moyenne
Kilométrage auto : (96 X 2 et 80 X 2 soit 246 km)
Préparation et rédaction : 2H

ITINERAIRE : Les Garniers, Prudent, LesPins, Colonge, La Triade, St-Remy-sur-Durolle, Mouchardias, Forest, Chantebout, La Loge de Voirdière, Chez Roman, Mont Sauvy, Chabrol, Chopine, Lambost, Les Garniers.

Départ des Garniers, petit hameau tranquille de la grande banlieue Thiernoise. Notre passage devant l’école primaire nous permet de constater, que celle-ci fonctionne encore, car nous apercevons des élèves à travers les vitres. Nous traversons le tunnel un peu sombre sous la voie ferrée qui relie Vichy à Thiers en se demandant si celle-ci est encore utilisée, ce soir le passage d’un TER nous confirmera son utilité.

Montée raide en plusieurs étapes sur un sentier bien raviné jusqu’à Chochat où un petit crachin commence à tomber. Après la traversée de l’autoroute et afin de nous éloigner du bruit nous empruntons le sentier en plein bois passant par Colonge, hameau en ruine où nous pouvons remarquer d’anciennes constructions en pierre de taille. Le sentier bien tracé sur la carte et bien visible sur le terrain nous conduit dans une zone marécageuse et très encombrée. Demi-tour, un autre sentier part dans la direction voulue, inconnu de la carte, nous le prenons. Malheureusement il s’arrête net quelques mètres plus loin. Fougères, ronces, végétation luxuriante, et ruisseau de la Tirade à traverser, nous nous frayons un passage et venons à bout de cette difficulté. Nous repassons sous l’autoroute par le passage pour animaux et regagnons Saint Rémy sur Durolle après un joli raidillon de 80 m positif.

Calvaire

Traversée du bourg avant de monter au belvédère du calvaire, au bord d’une étonnante falaise de quartz, où un vaste panorama s’offre à nous, la table d’orientation nous aidera à repérer monts et villages. Descente au plan d’eau pour prendre une pause déjeuner agréable sous un soleil apprécié. Le niveau bas de l’eau laisse apparaitre des berges un peu boueuses. Contournement de ce lac artificiel pour grimper aux Chalards où comme ce matin, le chemin se finit en queue de poisson et nous oblige à pratiquer du hors-piste pour arriver à Chantebout.

Plan d’eau de Saint-Rémy

De là nous gagnerons les pentes des bois noirs en direction du Mont Sauvy, point haut de la journée, non sans difficulté car une fois encore le sentier prévu se perd dans les bois. Le jamais deux sans trois, pour le hors-piste, s’est avéré aujourd’hui ! Promis, il n’y en aura plus !

Effectivement la descente se fera sans encombre sur de beaux chemins. A proximité d’un petit lieu-dit le chemin est bordé d’une plante imposante aux fleurs pourpres en grappe. Martine nous confirme qu’il s’agit de Raisin D’Amérique, normal on arrive à Chopine.

Raisin d’Amérique

A Lambost l’envers des feuilles de peupliers, argentées et bercées par le soleil, déguisent ces arbres en arbre à coton.

Retour aux voitures où un copieux quatre heures maison, offert par Jean Louis, nous attend. Ce dernier sera apprécié de tous. Merci encore.

o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.