Séjour n° 11 Canoë “canadien sur l’Allier
Du vendredi 05 au dimanche 07 juillet 2019
Animateur : Michel J.
Nombre de participants : 10 ( 3 femmes et 6 hommes).
Météo : beau et chaud. Orage qui a duré une grosse heure le samedi entre St Yorre et Vichy. Menaçant en soirée samedi soir et une partie de la nuit au bivouac après Billy. Beaucoup de baignades pour essayer d’atténuer la chaleur.
Classement : facile mais nécessitant de respecter les consignes de passage des seuils naturels et des obstacles artificiels.
Matériel mis à disposition par l’association :
– pour le couchage, un tipi de marque Bergans pour 6 à 8 personnes, deux tentes bi-place l’une de marque Coleman et l’autre de marque Hardwear Montain, des tapis de
sol complémentaires Space Blanket.
– pour les bagages, chaque participant avait à sa disposition un container de 65 litres et un autre de 35 litres pour deux et pour chaque bateau un sacs étanche de marque
Zulupack de 35 litres.
– pour les bateaux, cordages (pour le passage à la cordelle) mousquetons, sangles pour attacher tout le matériel
– quatre pompes manuelles ont été emmenées pour le vidage des bateaux.
– pour le transport des bateaux et containers : une remorque routière équipée de l’adaptation « canoë »
– pour la navigation, quatre canoës canadiens propector17, trois de marque Venture, un quatrième de marque Nova Craft et le cinquième de marque Old Town avec
l’équipement habituel pour chaque participant, gilets d’aide à la flottabilité, pagaie à la taille
– une pagaie de secours pour le groupe.
Eau : chaque participant avait à sa disposition une bonbonne de 5 litres d’eau.

pho10.JPG
Cinq bateaux pour affronter l’Allier

Niveaux d’eau : le 05 juillet au Pont de Limons, 15,35 m3/s ; le 07 juillet à Châtel-de-Neuvre 24.97 m3/s
Conditions de navigation : niveau d’eau très bas
Kilométrage parcouru : 87.73. les données ont été fournies par une montre GPS de marque Garmin.
Durée de navigation totale : 12h16 ; sur la journée, maximum, 4h42, minimum, 3h19.
Données journalières : J1, 7.4 km/h pour 31.66 km en 4h15 ; J2, 6.63 km/h pour 31.17 km en 4h42 ; J3, 7.5 km/h pour 24.90 en 3h19 
Hébergement : une tente tipi et deux tentes bi-places en milieu naturel. Deux beaux bivouacs dans des endroits calmes, les grèves étant larges et accueillantes.
Itinéraire : nous sommes partis de Joze et arrivés à Chatel-de-Neuve.
Les faits marquants
Jour 1 : Avons atteint sans difficulté malgré le niveau d’eau bas les abords de St Yorre pour le premier bivouac. Il est dommage de voir dans cette première partie de descente autant de détritus sur les berges. L’Allier est une belle rivière qui devrait faire l’objet d’une attention particulière de la part des riverains.

pho10.JPG
  Bivouac sous un temps orageux

Jour 2. L’orage menace dès le départ et nous enfilons une protection après avoir fait le plein de nos bonbonnes d’eau au camping de St Yorre. Le tonnerre accompagne les averses. Arrivés au plan d’eau de Vichy à proximité du barrage, nous utilisons avec facilité les chariots et pique-niquons au soleil retrouvé à côté de la rivière artificielle. Les quelques ponts de chemin de fer et routier sont passés avec précaution, de nombreux débris occupant le cours de la rivière sous les ouvrages. Dernière difficulté de la journée, le barrage de palplanche de Billy que l’on franchit côté rive droite avec succès. Bivouac dans un près après la cimenterie, rive droite. En début de soirée l’horizon est parcouru par de nombreux éclairs, les orages grondent une peu dans toutes les directions sans être menaçants pour nous. Quelques gouttes de pluie puis toute la nuit, le tonnerre se fera entendre, le mauvais temps cependant nous épargnera.

Jour 3. la dernière journée se fera dans une température agréable, la chaleur s’étant atténuée. Nous avons apprécié les méandres de cette rivière Allier coulant dans une campagne paisible loin de l’agitation humaine.

pho10.JPG
   Réunion sur l’eau

Faune rencontrée : hirondelle de rivage, guêpier, les « nids terriers » bien visibles sur les rives aux talus sablonneux, héron cendré, aigrette garzette, cygne tuberculé, oie bernache, canard colvert, cormoran continental, grosse concentration de milans noirs avant St-Yorre.                 
Incident : un bateau s’est fait prendre dans un arbre mort dans le courant le troisième jour ce qui a nécessité de le ramener sur la berge pour le vider et le recharger. Bonne assistance collective.
Temps de préparation : 10 heures (montage de la remorque, rassemblement et vérification du matériel, informations par mail et téléphone, compte rendu etc…)

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.