Séjour n° 7. Canyoning en Sierra de Guara.
Date : du dimanche 26 mai au dimanche 02 juin 2013.
Animateur : Michel.
En charge de l’intendance : Mady.
Moniteur de canyon : Pierre.
Nombre de participants : 6 dont 2 femmes et 4 hommes.
Météo : température de l’air inhabituellement fraîche, souvent pas plus de 7, 9° degrés le matin. Ciel couvert une partie de la semaine avec un vent du nord sensible par moment. Fin de séjour plus ensoleillé avec un température avoisinant en milieu de journée les 20°.Compte tenu de ces éléments, nous avons privilégié des canyons secs où parfois coulait un filet d’eau.
Faune rencontrée : de nombreux vautours fauves, quelques guêpiers, des huppes en vol (vu et entendu) ; des pinsons des arbres ; quelques hirondelles de rocher et de fenêtre notamment au début du canyon du Formiga, quelques martinets dans le ciel de Morrano. Une très belle observation d’un gypaète barbu à basse altitude le long de la route entre Morrano et Bierge.
Flore observée : primevères, coucou, couronne de roi (saxifrage), ramondia ou oreille d’ours, des lavandières avec leurs fleurs blanches), de l’arbousier, du pin sylvestre (un peu partout), du chêne vert, du chêne kermès, du chêne rouvre, du genévrier, du buis, des hérissonnes ou Brizon.

Ramondia

Patrimoine bâti : le village de Morano et l’architecture typiquement aragonaise de la maison de Morrano (hébergement), le pont romain de Pédruel, le village d’Alquézar.
Patrimoine naturel : le Tozal du Guara à 2077m et en arrière plan, la chaîne Pyrénéenne. Les formes et les couleurs de la roche des canyons.
Classement : abordable par tout adhérent en bonne condition physique.
Hébergement : en maison d’hôte typiquement Aragonaise à Morrano.
Nourriture : repas composés par Mady avec l’aide de tous les participants. La nourriture a été apportée de Clermont-Ferrand, en container réfrigéré pour les produits frais, du fait de la situation géographique de notre hébergement.
Transport : à l’aide des véhicules de Jean Michel et Michel J. La remorque de l’association a été utilisée, tirée par le véhicule de Michel.
Kilométrage parcouru : aller/retour Clermont Ferrand – Morrano (2920 km), sur place pour se rendre au départ des canyons ( 444 km).


Découpage du séjour
Jour 1. Dimanche 26 mai. Transport Clermont-Ferrand et installation à la maison de Morrano.
Jour 2. Lundi 27 mai. Canyon sec dans le Secteur Rio Vero.
Le matin, barrenco Basender : difficultés, quatre rappels de 10m et un rappel de 14m ; dimensions : longueur = 500m, dénivellation=120m. Temps horaire : approche 30 à 45 minutes, descente 1h à 1h30, retour 20 minutes en remontant le début du Rio Vero.
L’après-midi, barranco de la Portiacha : difficultés, un rappel surplombant de 27m, un rappel de 10m, un rappel surplombant de 33m, quelques ressauts de 3m ; dimensions : longueur=200m, dénivellation=120m. Temps horaire : 15 minutes, descente 50 minutes, retour 25 minutes en remontant le Véro.
Remarques : belles coulées de calcite de couleurs rouge, noire et jaune.


Jour 3. Mardi 28 mai. Secteur Balcès. Partis en matinée pour faire le Barazil sur le secteur de l’Alcanadre, nous avons fait demi-tour, contrariés par quelques gouttes de pluie et une température trop froide…
L’après-midi, barranco Fondo : difficultés, 8 rappels, 22m, 18m, 17m, 15m, 4m, 20m, 6m, 6m ; dimensions : longueur=1000m, dénivellation=140m. Temps horaire : approche 15 minutes, descente de 02h30 à 03h00, retour 01h15 par la fin du Balcès.
Remarques : la partie médiane se fait dans la végétation et la fin est étroite avec des vasques en eau.

Jour 4.  Mercredi 29 mai. Secteur Formiga. Pour ce troisième jour d’activités, nous nous jetons à l’eau pour un canyon relativement court, le canyon du Formiga : difficultés, 5 rappels, 3m, 7m, 6m, 7m, 5m ; dimensions : longueur=1500m, dénivellation=60m. Temps horaire : approche 1h00, descente 01h30 à 02h00, retour 10 minutes.
Remarques : un résumé assez complet des particularités et des difficultés des autres grands canyons, ressauts, blocs coincés, toboggans, saut…
Après le repas pris sur le terrain, nous sommes allés voir l’étroitesse du canyon du Gorgonchon.
Jour4. Jeudi 30 mai. Secteur Balcès. Barranco de Cueva Cabritos : difficultés, 10 rappels, 12m, 5m, 4m, 4m, 6m, 7m 8m, 8m, 6m, 8m ; dimensions : longueur=1500m, dénivellation=200m. Temps horaire : approche 15 minutes, descente de 03h00 à 05h00, retour 01h00 à 01h15, remontée par le chemin du Juncar.
Remarques : oppositions, passage d’une fissure, ressauts et méandres tortueux précédents la grande salle.
Jour 5. Vendredi 31 mai. Secteur Rio Vero. Barranco Chimiachas : difficultés, 10 rappels, 28m, 12m, 7m, 12m, 6m, 15m, 9m, 43m, 23m, 45m ; dimensions : longueur=1200m, dénivellation=400m. Temps horaire : approche 01h00, descente 02h30 à 3h30, retour vers Alquézar 01h00.
Remarques : le pique-nique a été pris sous un soleil généreux à proximité de gravures rupestres (le cerf). L’arrivée du canyon se fait dans la “Cocineta”, gigantesque marmite ex-cavée du rio Vero.
Jour 6. samedi 01 juin. Secteur Balcès. Oscurros du Balcès : difficultés, chaos problématiques, 2 cascades, biefs assez longs ; dimensions : longueur=1300m avec un défilé de 300m, dénivellation=50m. Temps horaire : approche 01h00, descente de 02h00, retour 30 minutes.
Jour 7. Dimanche 02 juin. Retour en covoiturage sur Clermont-Ferrand.

 « Le regard ébloui par d’étranges décors ; l’homme chemine au fond des veines d’émeraude, enivré du mystère envoûtant des sierras »  André Galicia.


-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.