Animateur : Jean-Michel GILBERT
Nombre de participants : 9, animateur compris (6 F, 3 H)
Météo : Soleil, température modérée
Terrain : Sec
Distance : 22,5 km
Dénivelé : 560 m
Durée : 7h10 pauses comprises
Classement Atlas : Facile
Kilométrage auto : 2 X 120 km



ITINERAIRE : Dauzat sur Vodable, Moulet, Les Sagnes, Les Mouleyres, D 32a, Sommet du Leiranoux, Le Brugelet, Mazière, Côte Eglise, Chassagne, Malnon, Vaissière, Abbaye de Mégemont, Pampinaire, Cheix la Garde, Dauzat sur Vodable

 Au-dessus de Dauzat , vue sur le Puy d’Ysson et Vodable ; au loin le Livradois et le Forez

La journée va se dérouler sur la bordure nord du Cézallier, autour du Leiranoux (1.253 m) sorte de dôme couvert pour partie de forêts d’épicea et pour partie d’estives dédiées au pâturage des bovins. Nous profiterons des grands espaces offerts par cette zone naturelle bordant au nord et à l’est le Pays des Couzes et à l’ouest le Sancy. Départ de Dauzat sur Vodable, petit village bien tranquille. La jolie église romane Saint-Géraud avec son petit cimetière domine le Pays Coupé et le Val d’Allier. Chemins et petites routes nous mènent sur le plateau avec de belles échappées sur l’est et les Monts du Forez. Nous croisons deux chasseurs et leurs chiens qui sont à l’affût de quelques lièvres, c’est l’ouverture de la chasse, dans cette zone de champs délimités par des murets de pierre où l’on observe encore d’anciens abris de berger, mais qui s’enfriche progressivement.

 Les éoliennes au pied du Leiranoux

On aperçoit vers le sud les éoliennes de la Croix Marcousse et de Roche Rouge. Les éoliennes du Leiranoux se dressent devant nous brassant lentement l’air calme, ou à l’arrêt. A ce moment, nous profitons du spectacle émouvant d’un grand cerf qui traverse à distance les estives et nous gratifie d’un gracieux saut au-dessus des clôtures. Il sent probablement qu’il est en danger dans cet espace ouvert. Un peu plus loin, petite leçon de botanique en bordure d’une plantation expérimentale de mélèzes d’Europe. Nous obliquons vers le nord pour rejoindre le sommet du Leiranoux à travers l’estive. De là-haut un superbe panorama, sur le Sancy au centre, les Monts du Cézallier à gauche et la Chaîne des Puys à droite. Entre nous et le Sancy, la Vallée de Sault, très boisée, puis le Plateau de la Chavade où on aperçoit la silhouette de l’oeuvre de Sancy Horizons, en contrebas le village de Valbeleix que l’on ne voit pas, là où coule la Couze du même nom. Les yeux rempli

Au sommet du Leiranoux, vue sur le Sancy, les Vallées du Sault et de Valbeleix

s de ces images nous descendons à travers l’herbage vers le Brugelet, petit hameau de fermes, où nous sommes accueillis par deux chiens « vigilants » qui nous suivent jusqu’à la sortie pour s’assurer que nous partons bien. C’est l’heure du pique-nique que nous prenons à proximité, en bordure d’un pré. De bons chemins et de petites routes nous mènent au charmant village de Chassagne doté de maisons aux pignons caractéristiques (à redents ou à gradins, ou encore à pas de moineaux, utilisés notamment pour accéder plus facilement aux toits en chaume et pour les protéger du vent ou du feu) et d’une charmante petite église gothique.

Pignons à redents à Chassagne

Après Malnon et Vaissière, nous arrivons dans un vallon, pittoresque si ce n’étaient de vastes bâtiments agricoles, à l’ancienne Abbaye de Mégemont. C’est un ensemble qui comprend l’église cistercienne (propriété de la commune et gérée par une association), à l’architecture sobre comme il se doit, et les bâtiments conventuels (propriété privée agricole) fortement remaniés au 17ème siècle. Cette abbaye de femmes a été fondée en 1206 par Robert IV, Dauphin d’Auvergne. Vendue à la Révolution et dernièrement occupée par un élevage de moutons elle a été restaurée sous l’égide de l’association et abrite des manifestations culturelles (concerts, expositions) ; la visite intérieure est payante. Pour le retour à Dauzat nous profitons de bons chemins bordés de ronciers couverts de mûres bien appréciées par nos randonneurs. La randonnée se termine après une belle journée à la météo parfaite, ensoleillée et pas trop chaude avant le retour sur Clermont. Merci et à bientôt sur d’autres chemins.

Abbaye cistercienne de Mégemont

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.