Séjour n°2. Raid hivernal – Errance sur le Cézallier devenu, raid hivernal sur le Nord du Sancy

Date : vendredi 11 au dimanche 13 mars 2016
Animateur : Michel Julien
Secteur géographique : Nord du Sancy
Kilométrage auto : 120 km 
Nombre de véhicules : 1 (véhicule de Michel Julien au départ de Clermont Fd)
Organisation :
Compte tenu du peu de neige sur le Cézallier, le séjour s’est déroulé sur le nord du Sancy qui présentait au-dessus de 1250m un enneigement de dernière minute exceptionnel.
Participants : 5(2F, 3H)
Matériel utilisé et mis à dispo par L’association
1 tente tipi Hellsport, 5 sursacs en goretex, 3 pulkas, 3 pelles à neige, 20 pieux en inox, 1 réchaud à essence.
Hébergement : Nuit sous tente tipi
Météo : vendredi, le ciel était encombré le matin de bandes de nuages épaisses se dégageant dans l’après-midi, avec quelques rayons de soleil avec un vent d’Est. La nuit a été fraîche sans excès, le bivouac étant protégé par un bois d’épicéas.
Samedi, le ciel vite dégagé en altitude, nous a permis de profiter d’un franc soleil. le vent à dominante d’Est sensible sur les plateaux était à peine perceptible en sous bois. Dimanche, des nuages d’altitude voilaient le soleil. l’enneigement était de bonne qualité au-dessus de 1250m avec des quantités importantes dans les cuvettes et sur les bords du plateau.

Itinéraire et activités : Repensé de façon à profiter du meilleur enneigement possible, nous avons été posé le vendredi, notre bivouac entre canyon du Fredet et sources de la Monne. Après l’installation du tipi, nous sommes partis faire une boucle entre Fredet et Baladou.

vendredi 11 mars 2016 : départ du parking de Pessade . Durée du déplacement : 3h00. Dénivelée positive : 290m Dénivelée négative : 150m. Boucle. Durée du déplacement : 1h30 Dénivelées positive et négative: 140m

Samedi, nous partons pour une longue randonnée à la journée où nous rechercherons en permanence, la neige vierge qui nous fera contourner par l’ouest les sources de la Monne puis traverser le bois de Pessade (haut), passer sous le Puy de Beaudet, couper la cuvette du Chevalard, passer entre les Puys du Baladou et Védrine, traverser les différents petits ruisseaux qui donnent naissance à la Monne, gagner le buron du Leyrenou, couper le ruisseau du Frédet, passer par le buron du Margelet avant d’achever le circuit.

Samedi 12 mars 2016 : Durée du déplacement : 6h50 Dénivelées positive et négative : 600m

Dimanche, avant de défaire le bivouac, nous nous offrons une dernière boucle et allons à la découverte de la Fontaine de Montadoux, narse importante alimentant la Monne, puis à travers bois nous gagnons le versant sud du Baladou que nous gravissons, quittant les raquettes à neige dans la partie la plus pentue afin d’avoir un maximum d’aisance dans le passage des rochers. Nous sommes accueillis par un vent d’Est mordant et sommes survolés par des centaines, peut-être des milliers de pigeons ramiers (palombes) de retour de migration. Un petit tour en bas des amoncellements de neige au niveau des captages des sources de la Monne et c’est bientôt le retour vers la civilisation après démontage et chargement des pulkas. Un bon vin chaud à Pessade pour fêter la réussite de ce séjour…

Dimanche 13 mars 2016. Boucle .Durée du déplacement : 2h40. Dénivelées positives et négatives : 195m. Retour sur Pessade Durée du déplacement : 2h00. Dénivelée positive : 150m Dénivelée négative : 290m.

Données kilométriques obtenues avec openrunner et dénivelées par montre barométrique.

Observations : Un séjour inespéré avec une neige de cinéma à la fin d’un hiver quelconque aux nombreux radoucissements. La situation du bivouac protégé des vents du nord, d’ouest et d’est est sympa dans une clairière avec une eau courante de qualité à moins de 40 mètres.

Dégats : Aucun. Les modifications apportées aux trois pulkas par le renforcement des entretoises des brancards ont donné plus de rigidité à l’ensemble.
Pour deux adhérents, ce séjour hivernal qui s’est déroulé dans la bonne humeur et une météo clémente, était une première. Un peu de fraîcheur sans excès la nuit dans un environnement boisé avec une neige généreuse et poudreuse… Chacun a pu tirer seul ou en binôme les pulkas chargées du matériel collectif et individuel.

73597f2993ca6deda83d9fad41edf470_html_6b495206.jpg

Temps de préparation: préparation du matériel et chargement du véhicule, nettoyage, séchage, compte rendu, rangement 8 heures.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.