Dim 05/06/2022 Livradois Vertaizon

Animateur : Sébastien
Nombre de participants : 6 animateur compris (4F, 2H)
Météo : Ensoleillé, venteux l’après-midi, températures douces à chaudes
Distance : 25 km   
Dénivelé :  800 m
Durée :8 H 00 pauses comprises
Classement Atlas : Facile
Kilométrage auto : 40 x 2, soit 80 km


ITINERAIRE : Vertaizon, Fontaine de Paulhat, Bouzel, Puy de Courcourt, Moissat-Haut, Espirat, Petit Turluron, Tinlhat, Vertaizon
 
Le Puy de Courcourt est notre premier objectif de la journée. Relativement isolé des autres puys du secteur, il offre un très beau panorama, de la chaîne des Dômes à Pierre-sur-Haute. L’origine de sa haute tour reste assez obscure : elle aurait pu servir tout aussi bien de moulin à vent que de tour de guet. Les premières chaleurs matinales nous accompagnent jusqu’au bourg médiéval fortifié d’Espirat. Son enceinte a été construite pendant la Guerre de 100 ans et l’habitat s’y est alors concentré dans un espace assez restreint. Un certain nombre de ces constructions du centre bourg servent aujourd’hui de greniers ou de caves à vin.
En début d’après-midi, nous décidons d’attaquer le Petit Turluron par sa face nord, la plus boisée et donc la mieux protégée du soleil. L’ascension jusqu’à la chapelle de la Salette n’en est que plus agréable. Erigé en 1868 pour remercier la bonne mère de la Salette de la guérison miraculeuse d’une Billomoise, cet édifice de style gothique surplombe toute la région et nous offre une fois encore un très beau panorama magnifié par le ciel dégagé. Nous terminons alors tranquillement notre cheminement en contrebas des puys Benoît et de Pileyre avant de revenir aux voitures. Un aller-retour jusqu’au château de Vertaizon, en réalité une ancienne église du XIIIe siècle aujourd’hui partiellement détruite, conclura cette belle journée.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Jeu 02/06/2022 Combrailles Chapdes-Beaufort

Animateur : Fabien
Nombre de participants : 12 ( 5F, 7H) animateur compris
Météo : Couvert le matin, soleil jouant à cache cache avec les nuages l’après midi, temps lourd en fin de balade
Terrain : Sec
Distance : 22,7 km
Dénivelé : 640 m
Durée : 6h40 pauses comprises
Classement Atlas : Facile
Kilométrage auto : 70 km x 2 voitures de Clermont et 1 voiture sur place soit 140 km

Itinéraire : Chapdes-Beaufort, Moulin de Mazière, Triolet, Chartreuse de Port Sainte Marie, Montfermy, les Barras, Moulin Chabanne, Chapdes Beaufort

Beaucoup d’eau en cette balade du jour. Heureusement, pas venant du ciel car nous y avons échappé à temps, mais au sol car nous avons cheminé un grand moment le long de la Sioule et traversé des ruisseaux à plusieurs reprises.

Départ de Chapdes Beaufort et cap plein ouest d’abord sur de larges chemins puis nous nous enfonçons dans le bois des Eaux et atteignons le Moulin de Mazière et traversons, pour la 1ère fois de la journée, le ruisseau du même nom. Nous continuons notre progression, traversons Triolet et au terme d’une belle descente dans les bois Les Fayots, nous atteignons la Chartreuse de Port Sainte Marie. Là, l’animateur avait cherché quelques renseignements lors de la préparation de sa balade mais ils lui furent totalement inutile. En effet, la chance a voulu que, ce jour, des bénévoles de l’association « Les amis de la Chartreuse du Port Sainte Marie » était en train de faire des travaux d’entretien du site et qu’une des bénévoles a pris le temps de nous expliquer l’histoire du lieu mais aussi les différentes activités culturelles organisées par l’association pour animer le site (concours photo, concours de nouvelles, peintures, etc…). Cette présentation a donné envie à tout le monde de découvrir le lieu plus en détail et nous avons tous flâné un grand moment dans l’endroit. Certains découvrant même ce lieu qu’ils ne connaissaient pas.

C’est bien beau de flâner mais nous avons encore du chemin à parcourir. Nous voilà donc repartis direction Montfermy que nous atteindrons après avoir cheminé le long de la Sioule. Montfermy et sa cascade, créee artificiellement en « coupant » un des méandres de la Sioule afin d’alimenter, à l’époque, un moulin. Montfermy, c’est aussi son Eglise St Léger et ses jolies peintures murales datant du XIVème siécle mais découvertes qu’en 1980 lors de travaux de rénovation.

Cascade de Montfermy

Après s’être restauré sur le parvis de l’Eglise, une bonne montée nous aménera sur le piton rocheux dominant Montfermy. Puis nous entamons notre retour sur Chapdes-Beaufort qui sera une succession de descentes et de montées afin de traverser des ruisseaux (ruisseau de la Mazière à nouveau, ruisseau des Chabannes à 2 reprises).

Arrivés à Chapdes Beaufort, la balade devait se terminer par un tour sur le chemin Fais’Art. Mais le ciel se couvrant méchamment et les orages étant annoncés par la météo pour le début de soirée, décision était prise après consultation du groupe d’occulter cette partie de la balade et de retourner aux voitures (lors du retour sur Clermont, nous aurons la confirmation que nous avions pris la bonne décision !!).

A Chapdes Beaufort, avant de se quitter, nous partageons un bon moment convivial grâce au clafoutis et jus de pomme de Jean Louis. Et comme si il n’y avait pas déjà assez de cerises, Daniel nous en offrira d’autres provenant de son jardin. Merci à eux

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Mar 17/05/2022 VTT Sancy sud est

6eme sortie VTT Entrainement préparation du séjour 11 Pic St Loup
ANIMATEURMICHEL D

NOMBRE DE PARTICIPANTS : 6 (5H et 1 F)
METEO : Grand Beau temps températures 13° le matin 30° l’aprem
DENIVELE : 1190m+ et –
DISTANCE: 52,700 Km

ENREGISTREMENT : 6h15
DUREE DE DEPLACEMENT (pauses comprises) : 4h 20
CLASSEMENT ATLAS :  Moyen Sortie allure modéré 12,4 km/h

ITINERAIRE :

Rdv 10h15 départ parking de Varennes car gratuit à 10h45 à la petite plage- bassins de récupération des alluvions – PR sous le bois des Bouves – GR 30- Jassat- puis PR par le pic Chauvet – St Victor la Rivière- le Breuil- PR jusqu’à Serre haut- PR par Erissout- Besse- PR Olpilière-Trabantoux- cascade de Vaucoux- D121 – puis PR jusqu’à Anglard- pause grignotage de midi-D624- Chirouzes – PR direction le lac de Bourdouze- D36 lac Montcineyre- puis GR 30 direction lac Pavin- et montagne des Fraux- GR 30 jusqu’à Besse- sente jusqu’au camping – passage à l’hôtel 4 * Mildiss puis Serre bas et remontée au PC 1087- D36 jusqu’à Verdier- PR direction le Breuil part le moulin du Verdier- st Victor la Rivière – PR par Bessolles puis Jassat – la grande plage du lac Chambon – et retour au parking des voitures.

KILOMETRAGE VOITURE : 0
NOMBRE DE VOITURES  :0

Agréable sortie VTT sur pistes très roulantes qui se prêtent à merveille pour cette activité. Parcours de ce jour très rapprochant en longueur et dénivelé à ceux que nous rencontrerons sur le séjour du Pic St Loup.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Dim 15/05/2022 Montagne Bourbonnaise – Ris

Animatrice : Christelle
Nombre de participants : 10 p. animatrice comprise   (8F, 2H)
Météo : temps chaud et plutôt ensoleillé
Terrain : très sec et quelques rares vieilles flaques d’eau

Distance : 21  km 
Dénivelé : 560 m D+
Durée : pauses comprises
Classement Atlas : facile
Kilométrage auto : 100 km X 2 soit 200 km

ITINERAIRE : Ris, Cascade du Saut du Loup, Croix de Ris, Bancherelle, les Murs du Temple, Etang Malforêt, HP puis ancienne piste forestière jusqu’au PC 585, D175 jusqu’au PC 547, Piégut, sente le long du Darot, les Tureaux, le Raton, Ris.

Portion Indiana Jones

Cascade du saut du Loup

Départ de Ris sous une température déjà très douce, nous rejoignons rapidement la cascade du Saut du Loup. Blottie sous une belle falaise granitique, d’une hauteur d’une dizaine de mètres, elle doit être assez spectaculaire en période de fortes pluies.Mais en l’occurrence au vu du déficit hydrique de ces derniers temps il ne reste qu’un mince filet d’eau !

Parfum de genêts en direction de Piégut

Nous poursuivons avec une très jolie sente à l’ambiance tropicale qui nous fait grimper tranquillement. A Bancherelle, nous longeons un petit étang bien sauvage et empruntons un sentier certainement peu fréquenté ( il n’existe d’ailleurs même pas sur la carte) où la végétation est dense . Arrivés sur le plateau des Murs du temple, petit plongeon dans l’histoire de ce site où se trouvaient une commanderie de l’Ordre des Templiers dont on ne trouve plus aucunes traces…par contre certains textes parlent d’ une petite tendance au cannibalisme des moines …de retour au village un habitant nous dira que c’était une légende pour effrayer et éloigner les enfants !

Etang de Malfotêt

Nous descendons ensuite vers un bel endroit, l’étang de Malforêt où là ce ne sont pas les moines qui ont essayé de nous faire peur mais la mégère locale qui ne supporte apparamment aucun passage étranger .. Installés loin de sa maison pour pique-niquer sans la déranger , nous avons été obligés de décamper avant d’avoir terminé car dès qu’elle s’est aperçue que nous étions dans les parages elle nous a très vite fait comprendre que nous n’étions pas les bienvenus !! nous avons donc achevé notre repas 300 mètres plus loin !

Descente vers le Darot

Puis c’est la descente dans la vallée profonde du Darot, ruisseau qui rejoint le village de Mariol que nous « effleurons » avant d’entamer le tronçon final. A Ris, ancien bourg fortifié, nous prenons quand même le temps d’entrer dans la très vieille église (construite à partir de l’an 979) où l’on peut admirer de belles fresques que les années commencent malheureusement à effacer. Son originalité réside aussi dans l’étroitesse de sa nef qui ressemble un peu à celle de Cluny. Petite halte également auprès d’artistes locaux qui exposent dans plusieurs maisons à l’occasion de la manifestation « L’art dans les granges ». Un peu « desséchés », nous sommes heureux de profiter de la buvette installée pour l’occasion et clôturons ainsi cette sympathique journée !

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Sam 14/05/2022 Chaîne des Puys – Chamalières

Randonnée d’entrainement pour les séjours en autonomie

Animateur : Thierry
Nombre de participants : 7 animateur compris (3F-4H)
Météo : assez ensoleillé et chaud
Distance : 27 km   (GPS)
Dénivelée : 980 m (GPS)
Durée : 8h
Classement Atlas : Moyenne
Kilométrage voitures : au lieu de rendez-vous

Itinéraire : Lycée Chamalières – chemin du Colombier – Villard – Le Cheix – Chemin du Pariou – Golf – Ancien péage – Col de Ceyssat – Sommet du PdD – sentier des Chèvres – chemin des Gravouses – chemin de la Roche Pertuisade – la Font de l’Arbre – Fontanas – chemin des Crêtes – retour Lycée

Marche d’entrainement assez longue avec un peu de D+ en configuration autonomie. Des sacs chargés entre 10 et 17 kg pour le plus lourd. Marche sur sentiers et chemins avec la montée par le chemins des Muletiers… Beaucoup de protéines disponibles autour du Puy de Dome : nous avons dû traverser à plusieurs reprises des nuées de moucherons comme je n’avais jamais vu, localisées sur la face nord du Puy jusqu’au début des escaliers.

Le moment du repas au sommet du Puy a été l’occasion de vérifier les sacs, le plus lourd surtout et de donner des conseils de tous ordres sur la nourriture et sur ce qu’il ne faut surtout pas oublier. Le sac le plus lourd devrait s’alléger de 2 kg environ. Pour des itinérances assez courtes, 4 ou 5 jours, avec des ravitaillement possibles (le séjour d’un château cathare…) pas besoin de charger la mûle !

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Jeu 12/05/2022 Hautes Couzes St Nectaire

Animatrice : Liliane
Nombre de participants : 21, animatrice compris ( 12 F, 9 H)
Météo : températures agréables allant de 16° le matin jusqu’à 21 l’après-midi. Nuageux, pluie menaçante mais seulement petite pluie fine quelques minutes dans l’après-midi.
Terrain : chemins agréables sur terrain sec ou herbeux. Sentes avec passages techniques et un peu exigeants par endroit.
Distance : 22 kms Dénivelé : 880 m
Durée : 7 h 30 pauses comprises
Classement Atlas : Moyenne
Kilométrage auto : 100 X 2 et 54 X 3 soit 362 kms, cinq voitures de 4 personnes et une sur place.

Itinéraire : St Nectaire le Bas, Puy d’Eraigne, Les Granges, PC 765, St Nectaire le Haut, les grottes de Chateauneuf, le Puy de Chateuneuf, Lambre, le plateau de Champille, Lenteuge, Sauvagnat, Puy de Mazeyres par GR 30, le manoir du Viginet, retour au casino par le parc.

Ce jeudi, notre randonnée prend son départ du Casino de St Nectaire direction le Puy d’Eraigne. Le groupe a tout juste le temps de s’échauffer. En effet le chemin au départ en montée douce devient très vite très raide pour l’ascension du puy. Mais l’effort en vaut la peine car la vue de là-haut est saisissante. Nous redescendons par une petite sente à peine tracée, assez technique au début mais justement attrayante.

Vue sur le Sancy et le château de Murol

Le tour du puy par le petit hameau des Granges nous réserve aussi une belle montée mais aussi le plaisir de découvrir de superbes points de vues et notamment sur la vallée de Chaudefour, du Sancy, le massif Adventif et le château de Murol. Notre itinéraire nous amène jusqu’à St Nectaire où nous ne manquons pas de faire une halte à son église (Notre-Dame-du-Mont-Cornadore) considérée comme une des plus belles églises romanes d’Auvergne. Site incontournable !

Eglise de St Nectaire

Nous poursuivons notre chemin qui monte jusqu’à un autre site intéressant : les Grottes de Chateauneuf (troglodytes). Et c’est au somment de ce Puy de Chateauneuf que nous faisons notre pause déjeuner : endroit superbe ! Puis direction le plateau de Champille. En chemin nous apercevons le Menhir de Freydefont et faisons un petit détour jusqu’au Dolmen de la Pineyre (édifice qui a fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques en 1923.).

Vue sur St Nectaire et le puy de Mazeyres

Devant les grottes de Chateauneuf

Mais nous ne tardons pas et accélérons le pas car la pluie menaçante jusqu’à présent a décidé de faire un petit bout de chemin avec nous sur le plateau. A la sortie de Lenteuges, après une autre belle montée, de beaux chemins champêtres dans un décor bucolique nous accueillent et nous mènent jusqu’au Puy de Mazeyres. A son sommet, à la table d’orientation, nouveau point de vue ! Nous redescendons jusqu’à St Nectaire le Bas par une sente très raide et délicate qui aboutit vers le manoir du Viginet. Nous regagnons notre point de départ par le parc où nous prenons le temps d’observer le dolmen imposant qui s’y trouve. La pluie annoncée s’installe pour de bon. Mais elle nous aura laissé le temps de bien profiter de cette belle randonnée et de partager un dernier moment amical avant de nous séparer.

Dolmen du Parc

Merci à vous qui m’avez suivie sur des sentes un peu exigeantes, toujours avec le sourire et dans une ambiance amicale. A très vite.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Mer 11/05/2022 VTT Les Dômes

ANIMATEUR:   MICHEL D.

5eme sortie VTT entrainement préparation du séjour 11 (pic st Loup)

NOMBRE DE PARTICIPANTS : 5 (3H et 2F)

METEO : Grand Beau temps  températures 13° le matin 30° l’après midi
 DENIVELE : 990m+ et –
DISTANCE: 47,500 Km  
ENREGISTREMENT : 5h30         
DUREE DE DEPLACEMENT (pauses comprises) : 3h 40

CLASSEMENT ATLAS :  Moyen      
Sortie allure modérée :12,7 km/h

ITINERAIRE :
RdV 10h15, départ du parking du Panoramique des Dômes  à 10h30  retour à 16h. Le but était de faire la ‘’ Boucle des Dômes pédestre’’  en VTT dans la journée.

 Départ de la sortie de l’ancien péage direction Laschamp – parking du puy de la Vache – Montlosier- Recolène- Olmont – Croix de Pialoux – pont des eaux – Motribeyre – GR 441B – Olby- GR 441- la Gardette – l’étang du Fung – Mazaye- Mazaye basse – Chambois – grand Chambois- cheire de Côme- passage à la pierre signée – puis piste de débardage jusqu’à la D559 – piste direction bac de Ceyssat – et remontée direction le Traversin – passage à la fontaine du Traversin – cabane des Bergers – puis sente sous le petit puy de Dôme et arrivée au point de départ à 16h

    

 Agréable sortie VTT sur pistes très roulantes qui se prêtent à merveille pour cette activité. Parcours de ce jour très proche en longueur et dénivelé à ceux que nous rencontrerons  sur le séjour du Pic St Loup.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Dim 08/05/2022 Cézallier Eglise Neuve d’Entraigues

Animateur : Thierry
Nombre de participants : 7 animateur compris (5F-2H)
Météo : assez ensoleillé et doux – vent sur les hauteurs
Distance : 25,4 km   (GPS)
Dénivelée : 810 m (GPS)
Durée : 7h30
Classement Atlas : Facile
Kilométrage voitures : 140 km – 2 voitures de Montferrand

Itinéraire : Redondel, Bogon, La Cabane, Lavergne, le Bac, Labro, Lascombe, la Bastide, Montgroleix, le Lac, Chante-Milan, la Grande Chaudière, D636, la Montagnoune, ouest Espinchal, GR30 jusqu’à Redondel

De retour dans le Cézallier en pleine saison des jonquilles et lorsque les vaches ne sont pas encore sorties ou très peu…. De belles conditions donc pour une boucle que nous débutons sur la frange orientale du plateau en sautant de vallons en vallons et en traversant de petits hameaux assez peu peuplés et dédiés à l’élevage. Nous croisons par moment le circuit des Vache rouges qui ne semble pas-plus entretenu. Quelques balises apparaissent encore mais comme à la Cabane, le sentier est complètement recouvert de végétation et presque plus visible. Sur les points hauts, nous avons de beaux points de vue sur les Monts du Cantal au sud et le Sancy au nord. Cantal un peu brumeux en début de matinée et qui se dévoilera un peu plus tard. Nous mangeons au-dessus de la Bastide après un petit hors-piste qui nous amène sur les pentes verdoyantes qui surplombent le hameau. On devine la suite du cheminement qui sent bon la dénivelée pour parvenir à Montgreleix ! Après avoir sauté quelques clôtures pour retrouver le chemin, nous vérifions sur le terrain que ça monte bien. Mais ca tombe bien puisque j’annonce depuis le matin que nous allons bientôt arriver sur le vrai Cézallier. A Montrgreleix, on y est presque. Du chemin pour y arriver, on a de longues vues dégagées sur le Mont Chamaroux à l’est et sur les paysages typiques du plateau aux larges ondoiements du terrain et au vert des estives. L’herbe parlons-en : à Labro, un éléveur en tenue de travail avec sa frontale encore accrochée nous explique que les vaches ne sont pas encore sorties par manque d’herbe. Les raisons de ce manque : le retard dans la pousse dû au manque d’eau (le printemps et l’hiver n’ont pas été pluvieux) et surtout causé par la voracité des rats-taupiers qui effectivement dévastent les herbages. A hauteur d’homme, les prés ne sont pas aussi vert qu’on pourrait l’attendre mais parcourus de longues trainées de terre sèches. Inquiétant. Du coup, il n’est pas rare dans les près avant Montgreleix de voir des vaches autour de mangeoires à foin.

Après le Lac, nous entrons dans une longue partie hors piste pour remonter au nord vers Espinchal. Les passages de vache sont confondus par certains Atlassiens conmme de vrais sentes… Classique. Après le buron de Grande-Chaudière, nous rebasculons vers Espinchal qu’on deb=vine au loin. A notre droite, vers le bas de la pente nous observons de larges sagnes des Chastelets reconnaissables à leur brun ocre. Un peu plus loin nous devinons le lac de St Alyre. Un dernier HP nous amène au buron de la Montagnoune et au bois de Play et à la partie ouest d’Espinchal. En traversant cette partie du village, certaines maisons typiques du secteur arrêtent notre regard. Ces fameuses maisons construites par les marchands de toile dans la seconde partie du 19ème – début du 20ème siècle.Ils partaient (6 à 9 mois de l’année) en tournée à pieds puis avec le cheval et la charrette (maringotte) spécialement aménagée pour recevoir les pièces entières de toile. Ils furent ensuite les premiers à acquérir des automobiles en paticulier les marchands d’Espinchal.Ils vendaient dans toute la France et même en Algérie. En 1920, on comptait près de 3500 marchands devenus des Négociants-voyageurs regroupés dans la Fédération du même nom qui existe encore aujourd’hui (on appelait jusque récemment les représentants Michelin, des voyageurs dans le vocabulaire de l’entreprise….).

Après une dernière petite montée sur le GR30 nous voilà de retour à Redondel. Un pré alentour est recouvert de jonquilles. Je me sers pour ramener un beau « trophée » à la maison.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Jeu 05/05/2022 Haute Loire Lempdes sur Alagnon

Animateur : Georges
Nombre de participants : 18 (9 F et 9 H )
Distance : 21 km
Dénivelé : 650 m
Durée : 6H30
Classement Atlas : facile
Météo :  couvert toute la journée avec de petites éclaircies, pas de pluie. températures agréables.
Kilométrage voitures : 125 km pour 1 voiture et 85 pour 3 autres soit 380 km


ITINERAIRE : Départ de Lempdes sur Alagnon, Chambazon, plateau du Caure, traversée de l’alagnon, Lanau, Léotoing, Farreyrolles, retour à Lempdes sur Alagnon.

L’Alagnon


C’est du camping de Lempdes sur Alagnon que nous commençons notre rando. Un petit dénivelé pour s’ échauffer et nous descendons au bord de l’Alagnon. Après avoir traversé un petit ruisseau, un chemin en zigzag nous amène jusqu’au village de Chambezon en direction du plateau du Caure, avec une belle vue sur la vallée et les méandres de l’Alagnon. Nous entamons la descente, un PR nous guide jusqu’au fond de la vallée, nous avons la surprise de croiser Elisabeth C. en traversant un ruisseau ( elle participait à un prélèvement de la faune aquatique ). Nous retrouvons l’Alagnon et le village de Lanau.

Terrasses fleuries sous le château de Léotoing

En face de nous, deux cents mètres plus haut, l’imposante ruine du château de Léotoing, nous décidons de prendre le pique-nique au pied du château. Sur ses pentes, de magnifiques terrasses en écailles ont été restaurées par l’association Oasis de Léotoing Cétanella.Ancienne forteresse médiévale du XIII siècle, propriété des Dauphins d’Auvergne durant plusieurs siècles, le château tombe en ruine à partir du XVIè et sert de carrière pour les habitants du village. Depuis le pied du château, nous entamons le retour à travers une zone de cultures et de prairies verdoyantes. Merci à tous, à bientôt sur de nouveaux chemins.

Pique nique au château de Léotoing

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Jeu 28/04/2022 Sancy Murol

Animateur : Fabien  
Nombre de participants : 14 (7F, 7H) animateurs compris
Météo : Beau temps ensoleillé. Températures élevées
Terrain : Sec
Distance : 24,1 km   
Dénivelé : 670 m
Durée : 7 h pauses comprises
Classement Atlas : Facile
Kilométrage auto : 90 km pour 2 voitures de Clermont et 70 km du Crest pour 2 voitures soit 320 km


ITINERAIRE : Lac Chambon, le Tartaret, Murol, Chautignat, Prabellet, St Nectaire, PC 763, Sapchat, Roche Romaine, Puy de Bessolles, Bois Rivaoire, Jassat

La journée avait mal commencé pour l’animateur. Sa voiture n’a jamais voulu démarrer. Un grand merci à Corinne qui m’a récupéré chez moi, permettant ainsi à la balade de se dérouler comme prévue.

Cette balade a commencé par une mise en jambe tranquille et bucolique en faisant le tour du lac Chambon. Ce tour a permis de voir, sur sa rive ouest, la Couze de Chaudefour qui alimente le lac ainsi que les aménagements réalisés autour de celle çi. En effet, en draînant sédiments et alluvions, la Couze de Chaudefour entraîne la réduction de la surface du lac (qui a perdu les ¾ de sa superficie initiale) et à terme, son comblement. D’où ces aménagements autour de la Couze pour réduire cette échéance.

Le lac « miroir » Chambon

Une fois ce tour effectué, nous ne pouvions pas continuer sans monter au Tartaret, intimement lié au lac Chambon puisque c’est ce volcan qui, en barrant la Couze de Chaudefour , a donné naissance au lac Chambon. Au sommet, après avoir profité de la jolie vue sur le lac et le Massif du Sancy, nous faisons le tour du Tartaret , ce qui nous a permis de voir son cratère, chose moins évidente au premier abord compte tenu de la végétation. C’est alors le moment de redescendre sur Murol, et commencer à apercevoir le Château de Murol que nous verrons sous tous ces angles au fur et à mesure de la balade.

Vue depuis le Tartaret

Après être passé devant le château, direction Chautignat. Avant d’arriver à ce village, nous découvrons le moulin de Landrode ; beau petit endroit accolé au ruisseau de Chadeyre qui aurait fait un joli terrain de pique nique mais il n’était que 11h25 et l’estomac de Jean Louis n’était pas encore prêt !!! Nous continuons donc et après avoir traversé Chautignat, nous mettons le cap sur Saint –Nectaire. Après s’être restauré au soleil, nous reprenons notre marche et apercevons St Nectaire mais nous n’entrons pas dans la ville et bifurquons au sud pour rejoindre Sapchat.

Roche Romaine

De là, nous nous dirigeons vers le Puy de Bessolles que nous gravirons par son épaulement nord est, ce qui nous fait atteindre la Roche Romaine ou nous faisons une petite pause devant le panorama à 360 degrés ou chacun essaie de trouver les différents Monts qui nous entourent. Cette exercice terminé, nous effectuons les derniers mètres d’ascension jusqu’au Puy de Bessolles. Après avoir fait le tour de ce Puy et profité d’un joli panorama sur le lac Chambon, nous redescendons sur Jassat via les bois de Rivaoire et empruntons le GR jusqu’aux Fougeoles. Et c’est là que nous ferons le hors piste en redescendant à travers les bois des Bouves, ce qui nous permettra de regagner notre point de départ en évitant de cheminer le long des maisons.

Arrivé à destination, un pot en terrasse avec le lac Chambon en arrière-plan conclue cette belle journée de fort belle manière.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-